1 Voodoora

Bande Annonce Du Film Essaye Moi

Laetitia Dumas - 31 mars 2006

Ce que j'ai aimé : Un garçon de neuf ans promet d’épouser la petite Jacqueline mais celle-ci pose une condition : il doit aller dans les étoiles. 24 ans plus tard, revenu de l’espace, le voilà à la porte de la jeune femme. Elle est sur le point d’en épouser un autre. Yves-Marie la conjure de l’essayer d’abord. « Essaye-moi » : comme une prière, un souhait, une demande formulée par Yves-Marie à celle qu’il aime. Mais c’est aussi la demande du film à son spectateur. Le film nous invite à l’essayer, tenter l’expérience l’espace d’une heure et demie et à dépasser nos préjugés par la vérification. Car si c’est bien d’une comédie qu’il s’agit, elle ne se contente pas de représenter le gag, l’événement comique, de manière simpliste et soumise à la plaisanterie (les bronzés 3). Sans être non plus un film révolutionnaire (loin de là), essaye-moi s’essaie tout de même à un esthétique du comique, une esthétique visant la mise en valeur de la parodie générale : les couleurs très vives renvoient à un imaginaire d’enfance (Dysneyland use du même procédé pour créer une atmosphère familière et rappelant ses dessins animés). Il s’agit bien ici de reprendre certains outils du dessin animé : les couleurs sont exagérées et certains gags sont typiques du cartoon. Ainsi, Yves-marie traverse violemment une porte et y laisse son empreinte (Chabat use de cette même référence dans mission Cléôpatre, adaptation de bande dessinée !). De même, le pingouin devient un véritable personnage : là encore conférer aux animas le pouvoir du comique est un des procédés du cartoon. L’explosion de la cuisine est une référence de plus. Le film apparaît ainsi comme un cartoon à visage humain, ancré dans la réalité. Le film transpose les gags et les procédés du dessin animé sans en conserver la principale caractéristique : le dessin. Le réalisateur a également fait le choix de symbole (plus ou moins efficaces) pour accompagner les effets comiques : ainsi, il choisit de placer le héros sur une île ou sur une planète démesurément minuscules (les effets de décalages visuels sont là encore des lois du cartoon) : Yves-Marie vit dans son monde, sa bulle, son île déserte qu’il a aménagé pour une compagne, illustration de son caractère extraterrestre et, par définition, extraordinaire. Amusante, cette comédie nous invite à traverser l’imagination enivrée d’un enfant maladroit mais volontaire. Yves-Marie : son nom seul en dit long sur le personnage ; Yves : l’aspect masculin, le héros à la cape, le garçon heureux et motivés par des sentiments purs et désintéressés, « Yves » renvoie à « ivre » et signifie son ivresse, ses élans passionnels et une domination totale du cœur sur l’esprit. En cela, Yves s’oppose à Vincent : « sans vin », c’est le mari sans passion, le menteur, celui qui élabore des stratagèmes et trompe la confiance de sa femme ; l’esprit domine totalement le cœur de cet homme blasé et sobre, il n’a plus de vin, ne peut plus être ivre. Marie (de Yves-Marie) : son aspect féminin, c’est à dire sa douceur, sa pureté (d’âme et de corps). Yves-Marie, c’esrt aussi un ivre mari. Il voit le monde différemment. Les amants comme des nouveaux-nés (selon le mot de Baudelaire). En cela, il est poète. Enfin, le film se nourrit de préjugés et les parodie. Film amusant, « essaye-moi » a le mérite de mettre en valeur un humour de cartoon (tout sauf gras) et de proposer une alternative à un autre humour qui fait recette en masse.... Lire la suiteFermer

Synopsis et détails

Quand Yves-Marie, 9 ans, demande à Jacqueline, qui a son âge : "Epouse-moi", elle répond par une pirouette : "Le jour où tu vas dans les étoiles, je te donne ma main."
24 ans plus tard, quand Yves-Marie, devenu cosmonaute, vient sonner à la porte de Jacqueline, celle-ci s'apprête à épouser Vincent et a tout oublié de sa promesse. Alors Yves-Marie a une idée : "Essaye-moi une journée avant de dire non !"

Distributeur ARP Sélection

Récompenses 3 prix et 6 nominations

Voir les infos techniques

Année de production2005

Date de sortie DVD 12/10/2006

Date de sortie Blu-ray-

Date de sortie VOD 16/02/2016

Type de filmLong-métrage

Secrets de tournage 9 anecdotes

Box Office France 286 519 entrées

Budget-

LanguesFrançais

Format production 35 mm

CouleurCouleur

Format audio-

Format de projection-

N° de Visa113 136

Secrets de tournage

Un nouveau Robin cinéaste

Avec Essaye-moi, Pierre François Martin-Laval est le second membre de la troupe comique des Robin des Bois à passer derrière la caméra après Maurice Barthélémy, déjà réalisateur de deux longs métrages, Casablanca Driver et Papa.

Une vocation tardive

L'envie de passer derrière la caméra est venue très tard chez Pierre François Martin-Laval. Son désir initial était de devenir comédien, activité qu'il exerca d'abord en suivant les cours de théâtre d'Isabelle Nanty, puis en jouant avec la troupe comique des Robin des Bois. L'envie de diriger germa lorsqu'il mis en scène plusieurs spectacles, celui des Robins des Bois, mais aussi ceux d'Eric et Ramzy, de Kad et Olivier ou encore de Patrick Bosso... Lire plus

La naissance d'"Essaye-moi"

Après avoir rédigé la fameuse page qui enthousiasma Isabelle Nanty (Papa gagman, l'histoire d'un père qui fait rire son fils suite à un drame), Pierre François Martin-Laval et Nanty ont écrit douze pages d'Essaye-moi. Pef raconte : Christian Fechner a lu ces douze pages, l'essayage lui plaisait, mais pas l'idée de ce héros qui est encore un gamin, qui n'a pas assez grandi, ni l'innocence de mon récit. Et Isabelle, toujours là, m'a dit : "Tu... Lire plus

9 Secrets de tournage

Leave a Comment

(0 Comments)

Your email address will not be published. Required fields are marked *